View More Images

La Route des Onsen d'Oita

Duration

6 Days , 5 Nights

Activity Level

Start / Finish

Fukuoka / Beppu

Technical Level

Une randonnée, de source thermale en source thermale, dans la charmante préfecture rurale d’Oita.

C’est un circuit à pied accessible, avec accompagnateur, qui suit les chemins menant à Beppu, dans la préfecture d’Oita, sur l’île de Kyushu. Nous traversons des paysages variés : de superbes vallées, un joli plateau, des montagnes impressionnantes et le splendide bord de mer. Une myriade de sources thermales, nommées onsen, ainsi qu’une cuisine opulente et variée, nous accueillent dans nos hébergements !

Circuit réalisable toute l’année.

La route des Onsen d'Oita est un circuit avec accompagnateur accessible à toute personne capable de marcher sans problème pendant environ 4 heures par jour. Cette randonnée emprunte des sentiers herbeux ou caillouteux, des chemins forestiers et des routes de campagne paisibles. Le terrain est généralement plat et l’inclinaison minimale, prenant la forme de campagnes vallonnées. Il y a quelques montées plus ardues mais elles ne durent pas plus de 5 minutes.

 

Cet itinéraire s’étend sur 6 jours et 5 nuits et commence à la gare d’Hakata, dans la ville de Fukuoka, pour se terminer à Beppu. Nos hébergements durant le tour sont principalement des auberges à la japonaise avec leurs propres onsen, bains typiques japonais que l’on trouve dans les sources thermales. Le caractère intimiste de ce circuit limite le nombre de participants à 12 personnes. A l’inverse, il n’y a pas de nombre minimal de participants à atteindre pour que celui-ci soit confirmé. Si nous acceptons une réservation, nous garantissons que le circuit aura lieu.

 

Cette randonnée avec accompagnateur nous fait découvrir la préfecture d’Oita, une région du Japon particulièrement riche, de par la beauté de ses paysages, sa nourriture excellente et variée, son ancienne culture quelque peu différente du reste du pays, son histoire fascinante et sa population à la fois informelle et amicale. A cette longue liste d’attraits, Oita ajoute également ses sources thermales, nourries par les eaux issues de l’activité volcanique qui se produit bien loin sous la surface de la terre.

 

Ces sources thermales, les fameux onsen, sont monnaie courantes au Japon mais Oita possède la particularité d’avoir le plus grand nombre d’onsen sur son territoire ; des sources elles-mêmes nourries par un important volume d’eau. Les onsen prennent différentes formes : certains ont des eaux claires, d’autres des eaux boueuses, certains sont très odorants, ou encore d’autres ont des eaux pétillantes. Sans aucun doute, Oita est la capitale du Japon, si ce n’est du monde entier, en matière d’onsen. C’est une véritable Mecque pour quiconque aime profiter des eaux relaxantes et apaisantes des sources thermales, tout en appréciant l’art du bain à la Japonaise, à la fois unique et gracieux.


 

Les onsens sont appréciés pour leurs qualités thérapeutiques et de relaxation et sont l’un des grands charmes du Japon. Ils sont certainement une activité de prédilection indémodable pour les Japonais comme pour les visiteurs étrangers. Le Bouddhisme, arrivé au Japon en 552, utilisait déjà les onsen pour des rites de purification. Encore de nos jours, se baigner au Japon reste un rituel et un art distinctement Japonais. Chaque jour durant le circuit, nous aurons l’opportunité de nous prélasser matin et soir dans des onsen. Certains jours, nous ferons aussi un détour par un onsen local pour y profiter d’un bain rapide, avant de continuer notre marche à travers la luxuriante campagne d’Oita.


 

Notre parcours, qui couvre des terrains faciles et qui est accessible à presque n’importe quel randonneur, nous emmène à travers une campagne verdoyante, riche de forêts et de champs. Nous marchons dans des vallées traversées par des rivières cristallines jusque dans des villes historiques. Nous dépassons des fermes, aux champs soigneusement entretenus,ples entents puis nous arrivons dans des temples construits sur des sites spectaculaires et enfin, bien sûr, nous nous arrêtons dans un onsen. Nous franchissons un haut plateau pour atteindre des marécages inscrits sur la liste Ramsar et un sanctuaire pour oiseaux situé dans les contreforts des monts Kuju. En route, nous voyons également de la vapeur d’eau, signe de l’activité volcanique et de la présence des onsen ; parfois sortant d’un volcan lointain ou parfois, plus proche de nous provenant de la plus grande usine géothermique du Japon. De temps à autre, cette vapeur s’échappe même directement de la route sous nos pieds.


 

Sur les conseils avisés de notre accompagnateur, nous nous plongeons culturellement dans l’art du bain à la Japonaise, et en apprenons plus sur le mode de vie rural et la culture historique de la belle campagne d’Oita. Chaque soir, nous nous arrêtons dans les meilleures auberges, possédant toutes leurs propres onsen, où nous savourons une cuisine japonaise somptueuse faite des produits locaux issus de la mer, des champs, forêts, rivières et montagnes d’Oita.


 

Le programme débute à 14h30 à la gare d’Hakata, située dans la ville de Fukuoka, où l’accompagnateur rencontre les participants. Un train express nous emmène rapidement dans la campagne de Kyushu, plus précisément à Yabakei, une zone rurale connue pour ses belles vallées forestières. Nous visitons les quartiers historiques des villes d’Hita et Taketa. Cette première fut, à l’époque des samurai, une solide forteresse du shogun ainsi qu’une cité d’un raffinement culturel comparable à Kyoto. Taketa, elle, est une charmante bourgade toujours dominée par les remparts imposants d’Oka-jo, le château local, situé au sommet d’une colline stratégique. Nous logeons à Nagayu, un village bucolique connu pour l’extraordinaire Lamune Onsen, un onsen aux eaux pétillantes abrité dans une des architectures les plus intéressantes que l’on puisse trouver au Japon. Nous terminons notre voyage ensemble sur la côte, à Beppu, la station balnéaire la plus renommée au Japon en matière d’onsen.


 

Important : merci de noter que, traditionnellement au Japon, les bains publics, y compris les onsen, sont interdits aux personnes qui portent des tatouages. Bien que l’on observe récemment plus de flexibilité envers cette ancienne tradition, les établissements de bains se réservent le droit de refuser l’accès à tout visiteur. L’utilisation de kazoku-Buro (les zones privatisées présentes au sein de nombreux onsen) est possible pour tous, y compris les personnes portant des tatouages ; ceci est sous réserve de disponibilité et avec un surplus tarifaire.
La Route des Onsens d'Oita est un circuit qui commence à Fukuoka et qui se termine à Beppu ; il n’inclut pas les transports aériens ou terrestres en amont et en aval.

 

Jour 1 Hakata – Nakatsu


Le groupe se rassemble à 14h30 dans la gare d’Hakata, à Fukuoka, avant de voyager 1h30 en train express Sonic jusqu’à la ville de Nakatsu, située dans la préfecture d’Oita. De là, nous empruntons un véhicule privé pour un trajet de 30 minutes jusqu’à Yabakei, où nous passons la nuit dans une ravissante auberge à la japonaise avec onsen. Yabakei est connue pour ses vallées pittoresques, ses forêts verdoyantes, ses ruisseaux aux eaux cristallines et, bien sur, ses nombreux onsen.

 

Après notre arrivée et installation à l’auberge, nous prenons le temps de nous immerger dans les bains du onsen. Ensuite, nous savourons un splendide banquet de bienvenue.


 

Hébergement : auberge à la japonaise avec son propre onsen.
Repas inclus : dîner.
Distance de marche : -
Dénivelé, gain net : -



 

Jour 2 Yabakei – Yamaguni – Hita


Après le petit déjeuner, nous profitons d’un court transfert par véhicule jusqu’à Ao-no-domon, une série de tunnels creusés à la main pendant plus de trente ans par un moine repentant et située au cœur de la région de Yabakei. Nous traversons les tunnels avant de suivre l’ancien chemin jusqu’à Rakkan-ji, un temple spectaculairement situé haut sur le flanc du mont Rakkan. Pour ceux qui ne souhaitent pas grimper les marches taillées à même le roc, un télésiège nous conduit aux bâtiments principaux du temple, construits dans des grottes.

 

Une seconde section de télésiège nous conduit au sommet du mont Rakkan qui offre une incroyable vue panoramique sur la région de Yakabei ! Rejoignant notre véhicule, nous allons maintenant à Sarutobi Keikoku, un petit mais impressionnant canyon caché dans un décor bucolique. Nous y déjeunons puis flânons quelques instants dans ce paysage ravissant.


 

Nous prenons à nouveau notre véhicule pour aller cette fois à Hita Okan, la plus vieille portion d’ishidatami (ancienne route pavée faite de pierres taillées) de Kyushu. Ici, nous suivons les pas du samurai le plus éminent de la période Edo, ainsi que de ses cohortes. Nous empruntons cette ancienne route, d’abord à pied, puis en véhicule, jusqu’à Hita, une petite ville au cœur géographique de Kyushu qui servit autrefois de forteresse principale sur l’île pour le shogun. Nous explorons la vieille ville et en apprenons plus sur son importance stratégique. Hita offre aussi de nombreuses sources thermales. Après avoir profité de l’une d’entre elles, nous nous aventurons en ville pour le dîner dans un restaurant proche de notre hébergement pour la nuit.

 

Hébergement : auberge à la japonaise avec son propre onsen.
Repas inclus : petit déjeuner, déjeuner et dîner.
Distance de marche : 5,6 km
Dénivelé, gain net : 77 m

 

Jour 3 Hita – Handa Kogen - Nagayu Onsen


Après le petit déjeuner, nous nous rendons à Yume-no-Ohashi, une passerelle suspendue et le point de départ de notre marche du jour, à travers le plateau Handa Kogen jusqu’à Chojabaru. Cette passerelle traverse une gorge dans laquelle s’écoulent deux chutes d’eau, rendant l’endroit populaire avec de nombreux touristes qui viennent pour y admirer la vue. Néanmoins, continuant notre chemin, nous nous retrouvons progressivement seuls sur ce sentier et nous pouvons ainsi admirer le paysage qui s’étend devant nous, à travers tout le plateau et jusqu’aux imposantes montagnes de la chaîne Kuju.

 

Nous suivons un chemin paisible sur un terrain qui est soit plat, soit qui grimpe légèrement et graduellement, passant le long de fermes et de prairies pittoresques jusqu’à notre arrivée à Chojubaru, une bourgade située dans les contreforts des monts Kuju, aussi la fin de notre marche pour aujourd’hui. De là, un véhicule nous emmène sur les routes des monts Kuju jusqu’à notre hébergement, une ravissante auberge en bord de rivière, située à Nagayu Onsen. Nous nous y installons pour deux nuits consécutives.

 

Nous sommes maintenant bien rôdés à notre routine du soir : un bain relaxant dans le onsen de notre auberge suivi par une excellente soirée. Néanmoins, ce soir, après le dîner, un charme supplémentaire nous attend avec le tout proche Lamune Onsen, connu pour ses insolites eaux pétillantes. Un spectacle magique car les bains eux-mêmes sont abrités dans des bâtiments tout aussi intrigants conçus par Terunobu Fujimori, l’un des moins connus mais tout aussi talentueux génies de l’architecture japonaise.

 

Hébergement : auberge à la japonaise avec son propre onsen.
Repas inclus : petit déjeuner, déjeuner et dîner.
Distance de marche : 12 km
Dénivelé, gain net : 342 m

 

Jour 4 Nagayu Onsen – Asaji – Taketa – Nagayu Onsen


Nous partons en véhicule privé jusqu’à Asaji, le point de départ de notre marche du jour qui suit une piste de randonnée ondulante sur 12 kms jusque Taketa. Notre parcours inclut deux sections plus abruptes mais elles ne sont pas bien longues et nous pouvons les franchir à notre rythme. Notre route nous conduit à travers un paysage de campagne vallonnée, d’anciennes rizières, des terres agricoles, ainsi que des corps de fermes, avec leurs potagers soigneusement entretenus. Nous marchons aussi le long de cours d’eau qui disparaissent et réapparaissent à travers les tunnels creusés dans la pierre. Nos efforts sont récompensés par des panoramas exceptionnels sur les vallées alentour tout au long du chemin. En arrivant au temple Fuko-ji, le paysage s’ouvre soudainement sur la sculpture géante de la redoutable divinité Fudo-Myo, gravée autrefois sur le flanc d’une falaise.

 

Notre marche aujourd’hui se termine par les ruines du château Oka-jo qui offre un contraste saisissant avec le caractère rural du reste de notre journée. Seuls les remparts demeurent mais leur taille et leur présence impressionnantes illustrent à merveille le pouvoir que cette citadelle stratégiquement située au sommet d’une colline posséda autrefois.


 

Nous avons le temps de nous détendre et d’explorer Taketa, la petite ville qui s’est développé aux pieds du château, avant de retourner à Nagayu onsen pour notre deuxième nuit à l’auberge.


 

Hébergement : auberge à la japonaise avec son propre onsen.
Repas inclus : petit déjeuner, déjeuner et dîner.
Distance de marche : 12 km
Dénivelé, gain net : 371 m

 

Jour 5 Nagayu Onsen – Bungo Ono – Beppu


Après le petit déjeuner, nous disons au revoir à notre hôte et nous embarquons dans un véhicule qui restera avec nous toute la journée. Aujourd’hui, nous visitons Bungo Ono, un district rural abritant une telle richesse en sites d’intérêt géologique qu’il a été officiellement reconnu comme « Géo-Park » par le gouvernement Japonais.


 

Notre premier arrêt est le point de départ de la marche du jour. Les petits sanctuaires que nous croisons en route vers le sommet d’une colline sont des indices que nous progressons vers le principal sanctuaire shinto de la région. Celui-ci fut construit sur une modeste colline surplombant des chutes d’eau en forme de fer à cheval et qui sont considérées comme une divinité shinto. Nous traversons les chutes pour rejoindre une portion de la Himuka Kaido, une ancienne route de commerce qui traverse la région. Cette route de commerce autrefois florissante est devenue une route de campagne bien tranquille de nos jours mais les bâtiments alentours et l’atmosphère générale nous permettent d’imaginer et ressentir les temps anciens quelle a connu.


 

Notre prochaine destination est une distillerie de saké. La propriétaire nous propose de déguster plusieurs de ses excellents produits. Pour ceux qui préfèrent s’abstenir jusqu'au dîner, l’eau, tirée du puits familial, un ingrédient essentiel du saké, est absolument délicieuse et aussi disponible directement au robinet. De là, nous reprenons notre véhicule pour aller déjeuner dans un restaurant familial.


 

Un nouveau trajet nous amène à Beppu. Comptant plus de onsen que n’importe où ailleurs au Japon, cette ville est la crème de la crème des destinations balnéaires de l’archipel nippon. Nous explorons le vieux quartier de Kannawa où nous passons aussi la nuit dans une auberge locale. Non seulement notre hébergement possède sa propre source thermale mais nous sommes aussi littéralement entourés par des établissements d’onsen publics. La vapeur d’eau s’échappe des canalisations dans les rues ou encore des conduits de ventilation bien au-dessus de nos têtes. Tout au long de la journée, nous apercevons les locaux déambuler, serviette à la main, entre les multiples établissements de bains publics du quartier.


 

Hébergement : auberge à la japonaise avec son propre onsen.
Repas inclus : petit déjeuner, déjeuner et dîner.
Distance de marche : 7 km
Dénivelé, gain net : 104 m

 

Jour 6 Beppu


Le tour se termine après un petit déjeuner typique japonais. Depuis Beppu, il est aisé de rejoindre Fukuoka ou tout autre destination japonaise en train. Des vols réguliers partent également depuis l’aéroport d’Oita, tout proche, vers Tokyo, Osaka et Nagoya.

 

Hébergement : -
Repas inclus : petit déjeuner.
Distance de marche : -
Dénivelé, gain net : -

 

Cet itinéraire peut être amené à être modifié.

 
La Route des Onsen est un circuit qui commence à Fukuoka et qui se termine à Beppu ; il n’inclut pas les transports aériens ou terrestres en amont et en aval.

 

L’aéroport le plus proche du point de départ du circuit, la gare d’Hakata, est l’aéroport international de Fukuoka (FUK), desservi par des vols domestiques réguliers en provenance des aéroports de Tokyo et d’Osaka.
-----
Depuis l’aéroport international de Fukuoka (FUK)
Depuis l’aéroport international de Fukuoka, veuillez prendre la ligne de métro de la ville ; le trajet coute environ 260 JPY par personne et dure environ 5 minutes. Il est aussi possible de prendre un taxi : le trajet coute environ 1500 JPY par véhicule et prend à peu près 15 minutes.

-----

 

Votre carnet de voyage envoyé en amont du séjour comprend des instructions détaillées, ainsi qu’une carte, vous expliquant comment voyager jusqu’au point de départ de l’itinéraire.

 

Nous vous demandons de ne pas réserver un vol matinal le dernier jour du tour, car le trajet entre Beppu et l’aéroport international le plus proche prend environ 2 heures.